Le blason

Le soleil : relatif à l’étymologie du nom du village (Lucis = la lumière)

La bande : représente le domaine, la protection de l’évêché de Toul.

Le raisin et les mirabelles : représentatifs du patrimoine vinicole et arboricole du village.

Les armoiries (cliquer sur l’image pour l’agrandir)

lucey_armoiriesA la place du casque et du cimier : le symbole des fortifications Séré de Rivières (fort de Lucey) et le chardon (emblématique de Lorraine).

En guise de supports : deux linottes pour rappeler la légende du village

En guise de soutiens : des feuilles de vignes, des branches de mirabelliers et des feuilles de chanvre (chènevières, roises…)

A la place de la devise : le nom du village.

Écu français moderne

Tranché : au premier d’azur aux deux mirabelles d’or accolées, au second d’argent au raisin de table tigé de sinople, à la bande de gueule brochant sur la partitions et au soleil non figuré aussi d’or brochant en coeur sur le tout.

lucey_05_vue_de_eglise

Un petit village au coeur de la Lorraine

Lucey est ainsi dénommé car dans l’après-midi, cette vallée est inondée par le soleil et peut être est-ce l’origine du nom de Lucey qui est indiqué dans les documents anciens « Luciacus » ou « Vicus Lucis », c’est-à-dire Village de Lumière.

Il est fait mention de « Luciacus » dans les diplômes de Charles-le-Chauve (870), du roi Arnou (894) et Conrad-le-Salique (1033).

Vers 604,  le village appartenait à une riche et pieuse noble gallo-franque, nommée Praetoria, fit don à l’évêque de Toul de ses propriétés à Lucey. Le chapitre cathédrale de Toul sera seigneur de Lucey jusqu’en 1789, profitant des vignes et du vin.

A quelques kilomètres au nord de Toul Lucey est un village-rue typiquement Lorrain qui s’étend au pied des Côtes de Meuse.

Les versants sont plantés de vignes.

On retrouve dans le vignoble l’appellation « vignes l’évêque » et « vignes Saint Mansuy ».

Depuis les temps reculés, on y a cultivé la vigne, déjà César en parla, les Évêques et le Chapitre tirent à posséder le village pour ses vignes comme en témoignent les lieux dits « vignes l’évêque » et « vignes Saint Mansuy ».

En 1964 fut créée la confrérie des Compagnons de la Capucine. http://www.compagnons-capucine.confreries.org/

Le Député-Maire André Picquot donna au vignoble ses lettres de noblesse.

En 1998 le vignoble est classé en AOC par Lionel Jospin, Premier Ministre de l’époque.